Des astuces pour bien réussir ses vacances en Guadeloupe

GuadeloupeLa Guadeloupe est à la fois un département et une région d’outre-mer français. Elle compte 6 îles habitées, dont la Grande-Terre et la Basse-Terre séparée par un bras de mer. L’île compte environ 400 000 habitants vivant sur une superficie de 1704 km². Elle offre du soleil, du vent et de la pluie avec des crépuscules tièdes et des nuits assez douces. Il fait donc bon vivre dans cette île des Antilles. Même si elle est localisée à plus de 6700 km, il est tentant d’y aller pour passer des vacances en Guadeloupe.

Comment bien choisir la période pour les vacances ?

Les vols directs à partir de la France sont possibles à partir de Paris CDG, d’Orly et de quelques villes de province. Ils durent entre 8 et 9 heures de vol. Comme c’est un long voyage, il est essentiel de bien s’informer avant de partir. Il est possible d’aller en Guadeloupe durant la haute saison qui est la saison sèche de décembre à avril. Le thermomètre avoisine les 27 °C et le temps est au beau fixe. Certes, il y aura quelques averses orageuses et les hôtels sont presque bondés. Ainsi, les mois de mai, juin et novembre sont des mois plutôt agréables. Il ne fait pas trop chaud, les plages sont peu fréquentées et les hôtels ne sont pas trop chers.

Il faut surtout éviter les mois d’août et septembre à cause des cyclones. D’ailleurs, beaucoup de professionnels du tourisme sur place ferment durant cette période. À part cela, les facilités de déplacements ne posent pas de problèmes. Ainsi, dès l’arrivée, une location de voiture en Guadeloupe est là pour accueillir les visiteurs. D’autres agences sont également disponibles en Haute-Terre et Basse-Terre.

Quels itinéraires pour réussir ses vacances ?

La Guadeloupe est une île tropicale sans faune sauvage, mais c’est la diversité de ses types forestiers qui constitue l’un de ses atouts principaux. Elle abrite une forêt dense couvrant 36 000 ha avec environ 300 espèces. Il est aussi possible d’y rencontrer de très grands arbres jusqu’à 35 cm de diamètre et 20 mètres de hauteur.

En plus, d’autres sites pourraient également intéresser les touristes, dont voici quelques-uns :

  • La réserve Cousteau est un environnement maritime naturel protégé. Il offre 1000 ha de fonds sous-marins, propices pour un baptême de plongée ;
  • Le Zoo de Guadeloupe au Parc des Mamellespour découvrir la faune. Elle est composée de singes, grands lézards, anolis, iguanes, et aras ;
  • Le Parc national de la Guadeloupe vise depuis 20 ans à protéger une forêt tropicale de 17 300 ha. Il y a aussi 7300 ha de milieux humides littoraux et marins ;
  • Le Musée Saint-John Perse, un musée municipal abritant surtout une exposition permanente sur les costumes créoles ;
  • Le volcan la Soufrière, le seul volcan actif en repos, pour une randonnée classée facile de 4 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.