Explorer les sites les mieux notés du Kenya

Kenya

De tous les pays d’Afrique de l’Est, le Kenya est celui qui attire le plus de touristes.Bien sûr, la réserve nationale du Masai Marafigure en tête de liste. Située dans le sud-ouest du Kenya, cette zone protégée est célèbre pour la grande migration. De juillet à octobre, les vacanciers s’y rendent pour observer le défilé incessant des milliers de gnous, de gazelles de Thomson et de zèbres. Ces hordes sauvages partent du Seregenti pour transiter dans le site protégé, à la recherche d’eau et de nourriture. De leur côté, des troupeaux d’hippopotames se cachent dans la rivière Mara, de même que des crocodiles qui attendent le bon moment pour attraper une proie quelconque. À part l’exode des animaux, la réserve nationale du Masai Marafournit également d’excellentes contemplations de prédateurs aux amateurs de safari. Ces derniers y verront une population massive de lions, de guépards et de léopards, surtout de décembre à février. Par ailleurs, il reste d’autres gros gibiers à contempler : éléphants, rhinocéros, buffles, bubales ou phacochères, pour ne citer que ceux-là. Il y a aussi les primates tels les babouins, les singes verts et les mandrills, sans oublier les oiseaux comme les autruches, les grues couronnées, les bucorves du Sud et les serpentaires.

Le parc national d’Amboseli, très populaire au Kenya

C’est depuis le parc national d’Amboseli, le deuxième parc touristique le plus visité du pays, que les routards balayeront du regard la savane à herbes rases parsemée de bosquets et la plaine bordée de collines. Il tient surtout sa célébrité grâce au fait qu’on a le mont Kilimandjaro en toile de fond, offrant le meilleur cliché aux visiteurs durant leurs circuits Kenya. Toute l’année, les safaris sont permis, mais c’est en saison sèche que l’observation des grands herbivores est intéressante. Le matin, les éléphants viennent brouter et boire dans le marais, avant de se mettre à l’ombre dans la forêt quand le soleil est à son apogée. Grâce à la présence de zones marécageuses, Amboseli se révèle comme un vrai paradis pour les ornithologues amateurs puisqu’il héberge près de 400 espèces d’oiseaux, y compris des flamants, des autruches et des grands pélicans blancs. On note aussi l’existence de buffles, de gnous, de zèbres, de gazelles, d’antilopes, d’hippopotames et de phacochères, sans omettreles carnivores, dont des lions, des guépards et des hyènes.

Le plus grand parc du Kenya : Tsavo

Le parc national de Tsavoest le plus grand parc du Kenyapuisqu’il occupe 4 % de la surface totale du pays et englobe de beaux paysages et des espèces sauvages d’une incroyable diversité. Comme il est coupé en deux, les globe-trotters visiteront d’abord Tsavo East. Se trouvant à mi-chemin entre Mombasa et Nairobi, il est réputé pour ses troupes d’éléphants qui roulent et se baignent dans la poussière rouge. Il possède d’autres atouts : la rivière Galana, le plateau de Yatta d’où s’éjecteune impressionnante coulée de lave,ou encore les chutes de Lugard se déversant dans les rapides et les bassins infestés de crocodiles. Ensuite, les aventuriers passeront au Tsavo West dont les points dominants sont Mzima Springs, un enchainementde sources naturelles remplies de caïmanset d’hippopotames et le ChaimuCrater, un endroit idéal pour traquer les oiseaux de proie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *