La faune et la flore cambodgienne

 

cambodge

Partez en immersion dans les sites naturels du Cambodge, à la découverte des espèces endémiques qui démarquent cette destination d’Asie du Sud-est.

Rencontrer des animaux de toutes sortes

Les voyages au Cambodge restent l’occasion idéale de découvrir directement l’impact d’un environnement diversifié dans cette contrée asiatique. Celle-ci regorge d’animaux de toutes sortes, certains très rares, quasi disparus dans d’autres pays. Durant cette expédition, les amateurs d’oiseaux seront aux premières loges. Faucons, paons, grues, aigrettes, éperviers, aigles, hiboux, cailles, calaos, etc. font leur propre spectacle. De nombreuses espèces endémiques vivent également dans les eaux douces du Cambodge. Ces lacs et rivières figurent parmi les plus poissonneux du monde. Les insectes et reptiles ne sont pas en reste. Les cobras, pythons, geckos, varans et autres petites bestioles à pattes se baladent un peu partout.

Les grands mammifères du Cambodge

Les grands mammifères cambodgiens font l’objet d’une protection exceptionnelle, car ils figurent parmi les cibles des braconniers. Néanmoins, grâce à cette initiative, vous aurez encore le privilège de les observer tout au long de vos voyages au Cambodge. À titre d’exemple, vous allez sûrement rencontrer un animal domestiqué un peu partout en Asie, le buffle d’eau. Celui-ci se raréfie à l’état sauvage. Quant aux cervidés, ceux-ci existent sous trois espèces assez communes. En forêt, il y a le sambar et le muntjac. En plaine, on peut trouver le cerf d’Eld.

cambodgeLes différentes forêts cambodgiennes

Lors des voyages au Cambodge, les touristes auront l’embarras du choix concernant les forêts à visiter sur place. La forêt inondée figure parmi les plus connues d’entre elles. Celle-ci constitue une véritable source d’abondance pour les villageois du Tonlé Sap. Une balade sur la côte du golfe de Siam vous mène à la découverte d’une forêt de mangrove. Elle prend vie entre terre et mer dans la vase et se compose de végétaux adaptés au milieu dans lequel ils vivent. Il y a aussi la forêt de pins qui se trouve principalement sur le plateau du Kirirom. Ces arbres peuvent atteindre jusqu’à 20 m de hauteur et ont un diamètre compris entre 50 et 60 cm.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *