Visite du Musée d’Art de São Paulo

 

bresil-sao paulo

Chutes d’Iguasu

Au détour d’une randonnée sur l’avenue de Pauliste, j’aperçois un beau bâtiment doté d’un bloc de béton rouge, avec une architecture brutaliste surélevée à plusieurs mètres du sol. C’est sans aucun doute le Musée d’Art de São Paulo. Je décide d’y faire un tour.

En fait, le MASP figure dans la liste des centres culturels les plus importants du Brésil, et sa collection est considérée comme la plus complète de l’hémisphère sud. Il renferme environ 8 000 œuvres de l’après-guerre qui s’étendent de l’antiquité classique à l’art contemporain. Il est 16h et si ma mémoire est bonne, le musée ferme ses portes à 18h.

Je ferai mieux d’y entrer tout de suite. Maintenant, je suis à l’intérieur. C’est très coloré et le rouge y domine. Je vois plusieurs écrans et sculptures, des peintures, des dessins, des estampes, des arts décoratifs et près de 100 clichés d’artistes. Il n’y que de grands noms, comme les Français Pierre Verger et Robert Doisneau, l’Italien Maestro del Bigallo, le Britannique George Romney, le Brésilien Di Cavalcanti, etc.

Toute l’Europe y est presque représentée. En consultant ma montre, je vois qu’il est déjà 17h50. Je vais rentrer à mon hôtel. Pour cela, je vais prendre un métro. Pour mes prochains séjours Brésil, je ne raterai pas de participer aux débats et conférences ainsi que de voir les spectacles de danse, musique et théâtre que le MASP propose à ses visiteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *