Madagascar, un terrain favorable à l’écotourisme

madagascar

Vue sur le lagon

Un voyage à l’échelle humaine, l’homme et la nature au centre des préoccupations, c’est ainsi que l’on peut brièvement décrire l’écotourisme. La Grande Île est justement un terrain propice pour ce type de découvertes.

Le Nord autrement

En vue de contribuer au développement durable du pays, mais aussi pour faire des rencontres extraordinaires avec une population qui a pleinement conservé son identité malgache, partez pour une contrée du nord de l’île, Sambirano. A la différence de ses voisines comme la mondialement célèbre Nosy Be, Sambirano a su rester simple et accessible. Vous logerez chez l’habitant ou dans des lodges pour être au plus près de la nature. Vous partagerez le quotidien de la population pour mieux les connaître. Vous découvrirez une infime partie des espèces endémiques du pays. Vous vous isolez du monde moderne le temps de votre séjour à Madagascar avec madagascar-destination.com.

Anja, une escale de choix sur la RN7

Sur la RN7, Anja, avec la communauté villageoise qui contribue à la gestion de cette réserve naturelle vous ouvre ses « portes ». A une petite dizaine de kilomètres d’Ambalavao, cette réserve de 30 ha est un refuge pour les lémurs catta et leurs proches cousins comme les makis katta. Elle accueille des espèces qui, il y a dix ans environ, étaient sur le point de disparaître. Les lémuriens partagent leur environnement avec les papillons, les oiseaux et autres caméléons. Parmi les espèces végétales présentes à Anja, beaucoup ont des vertus médicinales. Elles ornent les allées menant aux grottes et aux tombes ancestrales creusées dans la roche.

Votre visite à Anja contribue au développement et au fonctionnement de l’association Anja Miray (comprendre « Communauté d’Anja »), une organisation qui regroupe les six villages mitoyens à la réserve.

Un tour au Parc national Ankarafantsika

Madagascar National Parks ou MNP s’est fixé comme objectif la gestion et la préservation de l’environnement du Parc national d’Ankarafantsika. Cette organisation vise également l’amélioration des conditions de vie de la population environnante, soit quelque 70 fokontany. Grâce aux actions qu’il entreprend, MNP vous fait profiter d’une nature sauvage restée pratiquement intacte, devenu un véritable paradis des oiseaux. Vous entrez en contact avec une faune et une flore que vous ne risquez pas de trouver ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *